Série Covey : les 7 habitudes

Certains livres sont indémodables. Ils s'attaquent tellement au cœur d'un problème qu'il est quasiment impossible de faire mieux.

C'est certainement le cas du livre de Stephen Covey "Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent".

Oui le titre est long, il paraît un peu pompeux, trop accrocheur... Et pourtant, ne vous fiez pas aux apparences. Dans ce livre réside la fondation même du développement personnel.

Ce livre a tellement changé ma vision des choses il y a plus de 20 ans que j'ai décidé d'y consacrer une série et de vous exposer le modèle, en espérant vous donner envie de le lire.

Je l'ai récemment relu et épluché, marqué, souligné, corné, malmené. Mais au passage, j'ai pas mal de choses à vous dire 🙂

Stephen Covey : les 7 habitudes des gens qui réussissent

A première vue, ce livre contient des évidences. Mais ne vous limitez pas à un simple survol. Plongez-vous dans le modèle, sincèrement. Si vous n'êtes pas prêt à faire ce travail d'introspection, reposez le livre sur l'étagère.

En revanche, si vous êtes prêt à remettre votre vie à plat et au passage vous prendre une grande baffe (ça fait mal mais ça réveille), vous êtes sur la bonne page.

 


Qui est Stephen Covey ?

Je ne vais pas vous faire une biographie complète ici, mais juste souligner le fait que Covey a pratiqué ce qu'il a prêché.

L'homme a passé une partie de sa vie dans l'enseignement supérieur. Passionné par la religion et l'éthique, il passe en revue plusieurs siècles d'écrits sur le caractère humain. Il se pose la question suivante : quels sont les paramètres qui font qu'une personne est heureuse et appréciée par ses proches et la société d'une manière générale ?

Covey observe que les meilleurs conseils se trouvent dans les anciens ouvrages, et que ces conseils sont tous bâtis sur les mêmes principes. Il décide d'organiser ces principes et de créer un modèle accessible à tous. Ainsi est né son ouvrage phare.

Le livre atteint vite un succès considérable. Mais Covey estime que ceci n'est pas suffisant. Il laisse une carrière confortable et bien rémunérée derrière lui pour fonder une société qui se spécialisera dans l'accompagnement et le conseil, le tout basé sur les 7 habitudes bien sûr. Il agira comme coach de nombreuses entreprises, familles, célébrités, présidents et chef d'états.

Au passage, il sera classé dans les 25 personnalités américaines les plus influentes d'après le Time Magazine. Il décède d'une chute de vélo en 2012.

Covey fait preuve d'une grande humilité et met en pratique les 7 habitudes dans sa famille avant tout. Il n'hésite pas à se mettre à nu, exposer ses forces et faiblesses, ses échecs aussi. Sa franchise, et le fait qu'il se considère avec nous, dans les tranchées, rajoutent une grande sincérité à son travail.

Le seul (petit) reproche que j'ai à faire est le fait qu'il étale un peu trop sa religion à mon goût. Je connais bien la culture américaine, je sais que Dieu (au sens chrétien) est assez omniprésent dans les discussions, on en parle d'une manière très ouverte. Pour nous francophones, ceci peut paraître un peu poussé parfois. En revanche, les principes qu'il inculque ne dépendent aucunement d'une religion particulière, et Covey insiste sur ce point-là.

Au contraire, les 7 habitudes sont "compatibles" avec tous les modèles de pensée, religieux ou pas.

 


Covey et les 7 habitudes : structure du livre

Je vous présente ici la structure générale de son modèle et du livre. Je vais ensuite développer chaque partie. Ceci ne remplacera jamais le livre, mais vous donnera une idée de ce qui vous attend si vous décidez de l'acheter.

Ceci est un modèle que j'ai moi-même appliqué au fil des années. J'ai donc vécu les frustrations, remises à zéro, échecs, et au final les beaux succès bien évidemment, sinon je ne vous en parlerais pas ici.

Facile à mettre en place ? Non. Effort bien investi ? Oh que oui !

 

INTRODUCTION : caractère et personnalité

Vue d'ensemble des 7 habitudes

PARTIE 1 : Victoire Intérieure

PARTIE 2 : Victoire Extérieure/Sociale

PARTIE 3 : Renouveau

 

Note sur mes traductions : je préfère lire les ouvrages originaux, j'ai donc épluché l'ouvrage en anglais. Il est possible que je fasse parfois des traductions un peu... maladroites. Mes excuses, je ne suis pas traducteur professionnel.

>> Aller au premier article de la série <<